Accueil > Infos pratiques > Prévention > Sécurité en mer > La saison cyclonique en Polynésie française

La saison cyclonique en Polynésie française

[*

Pendant toute la durée de la saison des cyclones, il est impératif d’exercer une vigilance particulière.

*]

De décembre à mars, la Polynésie française peut être traversée par des cyclones.
Un cyclone est un gigantesque tourbillon d’air chaud et humide à axe vertical de 500 à 800 km de diamètre et de plus de 10 km de hauteur. Il se forme au-dessus de l’océan, lorsque la température de l’eau dépasse 27° centigrades sur une immense étendue. Il se manifeste par des vents extrêmement violents, une mer très grosse et des lourdes masses nuageuses, accompagnées de pluies torrentielles.
Les cyclones produisent des effets dévastateurs.
Pendant toute la durée de la saison des cyclones, il est impératif d’exercer une vigilance particulière :

  • Dès le mois de novembre, prenez l’habitude d’écouter plusieurs fois par jour les bulletins météorologiques et les avis de cyclones diffusés à la radio ou à la télévision.
  • En cas de préalerte - [*ALERTE ORANGE*] - (le cyclone peut toucher votre île dans moins de 48 heures), évitez de sortir en mer.
  • En cas d’alerte cyclonique - [*ALERTE ROUGE*] - (le cyclone peut toucher votre archipel dans moins de 18 heures) :
  1. Ne sortez en mer ou dans le lagon sous aucun prétexte.
  2. Ne vous approchez pas des rivières.
  3. Mettez votre bateau au fond d’une baie bien protégée et effectuez un bon mouillage (2 lignes, toutes les chaînes affourchées, large rayon d’évitage). Ou mieux, mettez, si possible, votre bateau au sec le plus loin possible du rivage.
  4. Démâtez votre bateau et amarrez-le solidement.
  5. Surélevez votre pirogue.

Ne pas oublier qu’il peut y avoir une acalmie qui n’est que l’oeil du cyclone et que les vents redoublent de violence et changent de sens après le passage de l’oeil.