La navigation

[*La navigation au large, ce n’est pas la mer à boire !*]

- 1. Etudiez les cartes marines

  • Emportez à bord les cartes de la région fréquentée.
  • Etudiez attentivement les cartes en mer et tracez votre route en conséquence.

- 2. Exercez une bonne veille nautique.

  • Regardez autour de vous.
  • La plupart des accidents sont dus à un manque d’attention.
  • La navigation sur pilote automatique peut être très dangereuse (collision ou échouement). Le pilote automatique est une aide à la navigation. Il ne remplace pas le chef du quart.

- 3. Respectez les règles de navigation
Reportez-vous au règlement international pour prévenir les abordages en mer. Et appliquez ces principes :

  • près de la barrière de corail ou dans les passes :
  1. soyez vigilant, l’échouement est vite arrivé,
  2. tenez compte du sens et de la force du courant,
  3. faites attention aux autres usagers de la mer.
  • dans les lagons et chenaux :
  1. tenez la droite des chenaux,
  2. respectez les limites des zones de baignade ou de plongée.

- 4. Manoeuvrez franchement et clairement

- 5. Restez maître de votre vitesse et respectez les autres usagers de la mer.
Dans les lagons, la vitesse est limitée à 5 noeuds à moins de 70 m du rivage, des installations fixes ou mobiles de pêche ou des installations portuaires.

- 6. Ne vous éloignez pas plus d’un abri que ne le permet la catégorie de navigation de votre navire .

  • En mer, les distances sont souvent trompeuses. Ne vous fiez pas aux apparences.
  • N’hésitez pas à vérifier la cohérence de vos points (cartes, GPS, vue).

- 7. Tenez à jour les documents nautiques.
Remplissez obligatoirement le livre de bord à partir de la 3ème catégorie de navigation.

Dans tous les cas :

  • Soyez prudent.
  • Pensez aux autres usagers de la mer.
  • N’affrontez pas une navigation que vous ne sauriez pas maîtriser.