Accueil > Infos pratiques > Prévention > Sécurité en mer > Réactions en cas de problèmes

Réactions en cas de problèmes

[*Mieux vaut prévenir que secourir !*]

Soyez prévoyant avant votre départ. S’il vous arrive un problème, vous serez capable d’attendre les secours.

Emportez une radio et une balise, même si ce n’est pas obligatoire.

  • Si vous avez un moyen d’alerte, contactez les secours :
    Les secours s’organisent pour venir vous chercher. Restez calme et attendez leur arrivée.

[* Les différents moyens d’alerte *]

La radio
En diffusant sur la VHF canal 16, 156.8 MHz ou en utilisant la BLU (HF 2182 Khz et 8291 KHz), les bateaux ou les stations radio les plus proches de vous pourront vous entendre.

PDF - 46.5 ko
liste-ut-canaux-VHF

La balise de détresse
Après activation automatique ou déclenchement manuel, les balises émettent un signal de détresse. Ce message est capté par des satellites qui l’enregistrent et le renvoient à des stations terrestres qui traitent les données. L’alerte est retransmise au Centre de Coordination de Sauvetage Maritime le plus proche du lieu de détresse, chargé de l’organisation des secours. En Polynésie, c’est le Centre de sauvetage des vies humaines en mer, le MRCC Papeete (Maritime Rescue Coordination Center.

Pour être efficace, une balise doit :

  • pouvoir émettre plusieurs heures en continu,
  • flotter afin que son antenne soit maintenue hors de l’eau,
  • être vérifiée chaque année.

Les signaux
Si et seulement si vous avez une chance d’être vu par un avion ou un bateau, faites des gestes ou utilisez des fusées de détresse.

  • Si vous n’avez pas de moyen d’alerte ou si vous n’avez pas pu contacter les secours, seuls vos proches pourront donner l’alerte...

Le centre de sauvetage des vies humaines en mer (MRCC Papeete), tél : 54 16 16 - email : mrccpapeete@mail.pf - Inmarsat C 582 422 799 192.

[* En cas d’inquiétude sur le sort d’un navigateur, prévenez sans tarder le MRCC. *]

Les amis, parents ou armateurs qui ne vous voient pas rentrer le jour et à l’heure prévus préviendront les secours. Mais ils ne peuvent le faire que s’ils savent que vous êtres partis et que vous n’êtes pas rentrés au moment prévu. D’où la nécessité de les informer de l’heure de départ, de vos intentions de navigation, de l’heure et du lieu d’arrivée.