Résumé historique

La maîtrise de la technologie

1972-1978 : Programme Crevette CNEXO.

Mise au point expérimentale, maîtrise des techniques d’élevage sur une dizaine d’espèces originaires d’Amérique Centrale et d’Asie.

1979-1985 : Programme Crevette CNEXO-Territoire.

  • Phase d’optimisation et de démonstration (ferme pilote d’OPUNOHU à Moorea, de 2 hectares) sur les espèces P. monodon, L. vannamei et L. stylirostris.
JPEG - 111.9 ko
Ferme aquacole
  • Transfert de compétences à l’huilerie de Tahiti pour la fabrication d’aliments.
  • Une première espèce sélectionnée en vue d’une production : L. vannamei.

Démarrage de la filière

1986-1993 : Programme Crevette IFREMER-Territoire.

  • Création de 2 nouvelles fermes, SOPOMER (Tautira) et TAIARAPU Aquaculture (Teahupoo) de 1 hectare chacune.
  • La ferme AQUAPAC de 10 hectares, d’abord spécialisée dans la chevrette, se diversifie vers la crevette.
  • Ouverture de l’Écloserie Polyvalente Territoriale de l’EVAAM à Taravao (EPT- EVAAM) en 1990, qui produit des post-larves de L. vannamei aux 4 fermes et des post-larves de chevrettes aux 3 fermes locales.
  • A la demande des fermiers, en 1993 l’EPT commence et réussit pour la première fois à produire toute l’année des post-larves de L. stylirostris.
JPEG - 116.6 ko
Litopenaeus stylirostris, une espèce domestiquée pour la première fois à Tahiti

Stagnation de la filière

1994-2006 : Stagnation du secteur d’activité (production maximum de 60t/an).

  • 1994 : L. stylirostris est l’espèce retenue comme la plus adaptée pour le développement de la filière crevetticulture en Polynésie française.
  • 2001 : Affermage de l’EPT, confiée à AQUAPAC par la Polynésie française.
  • 2003 : Création d’une nouvelle ferme à Bora Bora (BORA BORA Aquaculture). Des essais avec le SPE-IFREMER sont réalisés sur la faisabilité d’élevage de crevettes en cages.
  • 2004 : Arrêt de la production de chevrettes en raison de problèmes de rendement (bien plus faibles que ceux de la crevette).
  • 2003-2010 : Collaboration SPE-IFREMER pour un soutien à la filière.
  • Collaboration SPE-IFREMER pour un soutien à la filière :
  1. Maintien de la variabilité génétique des souches
  2. Assistance technique à la filière
  3. Essais sur les crevettes en cages

Vers un démarrage de la filière

  • 2010 : Développement d’une stratégie et de nouvelles mesures
  • Reprise de l’EPT et mise en prestation à la CAPF
  • Discussions avec les professionnels et autres parties prenantes
  • Mesures réglementaires (agrément aquaculteurs), économiques (prix des post-larves) et sanitaires (protection vis-à-vis des risques liés aux importations)
  • Poursuite de la construction et de la mise en place des écloseries de VAIA
  • Poursuite et renforcement de l’assistance zootechnique et zoo-sanitaire