Pêche au harpon

Cette technique de pêche est adaptée à la conduite à l’avant des poti marara. Les dorades coryphènes (mahi mahi) ont la particularité, lorsque les alizés sont bien établis, de rester en surface lorsqu’elles sont pourchassées. Elles se fatiguent vite et deviennent une proie facile pour un pêcheur aguerri à leur poursuite qui n’a plus qu’à s’approcher au plus près et les harponner.