Accueil > Pêche > Pêche côtière > La flottille > Des poti marara > Le jour > Pêche au caillou ou pêche à la ligne de fond

Pêche au caillou ou pêche à la ligne de fond

Elle est pratiquée dans les "trous à thons" ou à proximité des dispositifs de concentration de poissons (DCP) ; l’ensemble du matériel est constitué d’une bouée, d’une ligne de forte résistance, de plusieurs appâts et d’un caillou. Un appât, fixé à l’hameçon, est placé sur la pierre, bridé par une dizaine de tours du fil de pêche ; tous les 2 ou 3 enroulements de ce fil sur la pierre, un morceau d’appât est rajouté. Une boucle termine le montage et la pierre est délicatement lâchée dans l’eau. A la profondeur voulue, le pêcheur bloque sa ligne, libérant l’attache ; le fil se déroule, les morceaux d’appâts dérivent dans le courant ainsi que celui qui est fixé à un hameçon. La ligne est laissée à la dérive ; elle est attachée à une petite bouée en surface qui servira de témoin s’il y a une prise. Les espèces les plus couramment capturées sont les germons (aahi taria) et les thons jaunes (aahi rearea).