Pêche à la traîne

Elle est pratiquée occasionnellement par les pêcheurs professionnels en bonitier lorsqu’ils rencontrent des bancs de poissons dont le poids moyen ne permet pas de les remonter à bord à l’aide des cannes en bambou ; les moulinets utilisés sont du même type que ceux employés par les poti marara et les amateurs. Les bonitiers pratiquant la pêche traditionnelle ne sortent que le jour car ils surveillent les déplacements des oiseaux pour repérer les concentrations de thonidés en surface.