Accueil > Actualités > Infos aquacoles

Infos aquacoles

Règles de gestion durable pour la pêche de bénitiers sauvages sur l’atoll de Tatakoto

Règles de gestion durable pour la pêche de bénitiers sauvages sur l’atoll de Tatakoto

Quatre zones de pêche réglementée ont été mises en place dans le lagon de l’atoll de Tatakoto pour servir de sites de réensemencement de bénitiers de collectage et permettre un meilleur recrutement de juvéniles dans ce lagon qui a subi de fortes mortalités massives naturelles en 2009, notamment dans la première zone mise en réserve.

Depuis 2004, l’activité liée à l’exploitation de bénitiers sauvages de Tatakoto a considérablement diminué, passant de 20 tonnes par an à moins de 2 tonnes en 2016. Les densités de bénitiers de ce lagon ont diminué de façon importante puisque la densité totale a été divisée par 52 entre avril 2004 et mars 2017 et les densités de reproducteurs supérieurs à 12 cm ont été divisées par 40.

Au-delà de la pression de pêche qui a un impact certain sur la ressource disponible, La diminution observée des stocks naturels correspond également à une mortalité massive due à un réchauffement saisonnier extrême survenu début 2009, en 2016 et 2017, dans ce lagon semi-fermé.

Aussi, dans un souci de développement et d’exploitation pérennes de la ressource en bénitiers du lagon de Tatakoto, le Conseil des ministres a pris un arrêté établissant des règles de gestion durable spécifiques à Tatakoto.

En effet, la population et les autorités locales ont souhaité la mise en place d’un Rahui sur l’ensemble du lagon de Tatakoto, avec une fermeture temporaire des expéditions de bénitiers vivants sauvages et de chair depuis Tatakoto (sans en interdire la pêche pour la consommation locale), et ce tant que les densités en bénitiers ne montreront pas d’évolution positive. Les exploitations et expéditions de bénitiers de collectage pourront se poursuivre également, avec un suivi de la ressource tout en projetant à terme des campagnes de réensemencement.

Compte rendu du Conseil des Ministres du 19 juillet 2017 (extrait)

Infos aquacoles

Ia ora na

Articles mis en ligne sur le site Intrafish entre le 25 août 2016 et le 13 avril 2017 transmise par le SAVU (Service d’action vétérinaire du Comité National des Pêches Maritimes et Elevages Marins : CNPMEM) Intrafish Aquaculture = ex Fish Farming International

Hot Shrimp News du 15 avril 2017 de Hervé LUCIEN-BRUN

Vous pouvez avoir accès directement à une coproduction inter-instituts de recherche métropolitains (CIRAD, Ifremer, INRA, IRD, etc.) qui a contribué à l’Université Virtuelle Environnement et Développement durable (UVED) en produisant un chapitre "Aquaculture : perspectives et solutions" disponible à l’adresse suivante :
http://uved-formation-aquaculture.cirad.fr/

Vous pouvez télécharger une "review" sur la consommation, les valeurs nutritives et la culture de caulerpes en Indo-Pacifique à l’adresse suivante :
https://www.researchgate.net/publication/305749886_Caulerpa_consumption_nutritional_value_and_farming_in_the_Indo-Pacific_region

Ci-après des adresses de publications sur les bénitiers :

- sur la croissance, la survie et la reproduction de T. maxima dans 2 lagons polynésiens
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5261826/pdf/pone.0170565.pdf

- sur de récents essais de réensemencement
http://journal.frontiersin.org/article/10.3389/fmars.2017.00097/full

- sur le blanchissement de bénitiers lié à la température
http://repository.kulib.kyoto-u.ac.jp/dspace/bitstream/2433/176186/1/12thseastar_071.pdf

https://www.cambridge.org/core/journals/environmental-conservation/article/adaptive-management-for-the-sustainable-exploitation-of-lagoon-resources-in-remote-islands-lessons-from-a-massive-el-ninoinduced-giant-clam-bleaching-event-in-the-tuamotu-atolls-french-polynesia/CA6BD418681D2048D77645E23028FBD4

Bonne lecture

Retour de Shanghai des dix premiers experts formés à l’aquaculture

Retour de Shanghai des dix premiers experts formés à l’aquaculture

Les dix jeunes Polynésiens, partis au mois d’octobre de l’année dernière, ont tous brillamment réussi leur formation aquacole au sein de l’Université de l’Océan de Shanghai.

A l’occasion de leur retour au Fenua, le président Edouard Fritch et son gouvernement ont tenu à les féliciter pour le beau parcours qu’ils ont effectué depuis, en les recevant ce mardi matin à la Présidence de la Polynésie française.

Après plus de six mois d’études et de travail loin de leurs familles et du Pays, ils reviennent aujourd’hui avec une maîtrise des technologies de l’aquaculture en mer ainsi que des opérations de laboratoire et d’équipements inhérents à la filière. Ils ont également acquis des connaissances non négligeables en Chine et ont représenté fièrement la Polynésie française au sein du campus universitaire.

D’autre part, grâce à la formation reçue, ces jeunes diplômés ont acquis l’expertise nécessaire pour encadrer des aquaculteurs et les former aux meilleures techniques déjà mises en pratique dans les plus grandes fermes aquacoles chinoises.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de dynamisme qu’ils ont partagé leurs parcours et ce qu’ils ont appris, ainsi que les perspectives qui s’ouvrent à la Polynésie française en matière de développement aquacole en mer.

Le président Edouard Fritch et le gouvernement de la Polynésie française ont chaleureusement félicité chacun d’entre eux en les remerciant aussi d’avoir porté les couleurs de la Polynésie à l’Université de l’Océan de Shanghai.

Pêche et aquaculture mondiales

Le nouveau rapport de la FAO sur la Situation mondiale des pêches et de l’aquaculture, sorti le jeudi 7 juillet, « appelle à redoubler d’efforts pour freiner la surpêche », introduit la FAO. La consommation mondiale de poissons par habitant dépasse à présent les 20 kg par an, pour la première fois. Comment ?

PDF - 4.3 Mo
FAO 07.2016 Situation mondiale des pêches et de l’aquaculture

Infos aquacoles

Développement de l’aquaculture polynésienne (hors perliculture)

BENITIERS :

Vous trouverez ci-joint quelques photos des 50 premiers bénitiers de collectage qui ont commencé à "fleurir" un jardins sous-marin d’un hôtel de Moorea
Ces bénitiers sont issus de collectage de naissain réalisé par Michel PAHUATINI, aquaculteur de Reao
Les photos sont de la DRMM, Mathieu KERNEUR (Aquaservices) et de Pierre DE NICOLAS (La Poipoi Prod)
L’idéal aurait été d’installer des bénitiers de 7-8cm minimum mais ceux-ci ne sont pas encore disponibles.
Les bénitiers initialement traités à l’eau douce peu avant le transport depuis Reao, ont été protégés des prédateurs, et la survie obtenue est de 100% à J+15.

PDF - 663.3 ko
Réensemencement Moorea 2013

Petit rappel sur la filière Bénitiers :

Actuellement, seuls 2 lagons sont ouverts au collectage (Tatakoto etr Reao pour un total de 12 aquaculteurs collecteurs), et 2 exportateurs sont en activité.
La technique de collectage de naissain est une technique éco responsable et durable (elle est issue des techniques utilisées en perliculture et conchyliculture).
La technique adaptée aux bénitiers a été transférée aux professionnels avec plus ou moins de succès, une assistance technique et des améliorations sont en cours
Le marché de l’aquariophilie étant un marché de niche*, l’objectif de la DRMM et du MRM est de développer l’exportation de chair de bénitiers issus de collectage
Pour ce faire, un appel à candidature pour une "étude technique sur la mise à jour d’une réglementation intégrée pour l’exploitation durable de bénitiers issus de lagons de Polynésie française ouverts au collectage" devrait prochainement être re-proposé sur le site de la CPS (contacter Colette Wabnitz ou moi-même pour plus d’informations).

  • ÉTUDE DE MARCHÉ SUR L’EXPORTATION DE BÉNITIERS DE CULTURE DE POLYNÉSIE FRANÇAISE - Rapport de synthèse (résumé)
    PDF - 902.6 ko
    Synthèse de l’étude de marché relative au bénitier

Un documentaire intitulé "Coquillages" et réalisé sur les trocas et les bénitiers par Pierre De Nicola sera diffusé le 27 janvier 2014 à 19h40 sur Polynésie Première.
Il sera visible durant la semaine qui suivra sur Pluzz.fr. et fait partie de la collection Horizon Pacifique

ADA : Rappel sur les nouvelles (premières) Aides spécifiques au Développement de l’Aquaculture

En 2013, la production de crevettes et paraha peue devrait avoisiner pour la première fois 100 T par an.
L’objectif d’ici 2018 est de produire 400 T de crevettes/crustacés d’aquaculture et 100 T de poissons d’aquaculture
Quelques fermes pilote d’élevage de crevettes en cages lagonaires ont commencé à produire et distribuer leur produit avec de très bons retours de la clientèle.
Cette technique tout comme celle du floc en hyper intensif reste à maîtriser de façon fiable et durable.
Dans le cadre du budget 2014 voté par l’assemblée de Polynésie française, une part est consacrée aux aides spécifiques aux aquaculteurs.
Les textes concernant ces aides sont les suivants : l’arrêté N°0652/CM du 6 mai 2013 et la loi de Pays n°2012-19 LP/APF du 22 octobre 2012
Vous trouverez l’arrêté encadrant ces aides sur le site www.lexpol.pf
Si vous pouvez d’ores et déjà commencer à constituer votre dossier, les formulaires des dossiers de demandes d’aides pourront être récupérés à la DRMM à partir du 20 janvier 2013 (voir Elisabeth TUHEI à la Cellule Innovation et Valorisation, équipe Aquaculture)

ATELIER Anguilles au CRIOBE

Un atelier sur les anguilles a eu lieu du 2 au 5 décembre au CRIOBE à Moorea.
L’objectif était de réaliser une mise à jour des connaissances sur les anguilles tropicales du Pacifique sud, et sur les besoins de recherche fondamentale et appliquée dans les différents pays et territoires de la région pour gérer durablement les populations d’anguilles.
Des spécialistes japonais et néo-zélandais de renommée mondiale étaient présents avec des représentants de la région, notamment du secrétariat de la communauté du pacifique (CPS), mais aussi des porteurs de projet locaux, et des représentants d’association et d’organismes du Pays et de l’Etat..
Ci-après un article paru dans la Dépêche :
http://www.criobe.pf/document/articles/2013_12_08_les_anguilles_du_pacifique.pdf
Pour plus d’informations, contacter Pierre Sasal au CRIOBE.

SANTE en aquaculture

Perkinsus olseni

Le Ministère de l’Outre-Mer (2011) puis le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (2013) ont financé des études sur la présence du parasite unicellulaire Perkinsus olseni (à déclaration obligatoire à l’OIE) dans les bénitiers de lagons polynésiens.
Si la première étude scientifique a montré sa présence dans certains lagons de Polynésie française, validée par l’autorité compétente (le département QAAV du SDR, les résultats de la 2e étude devraient être établis prochainement.
Pour l’heure, deux sites résument bien la problématique et les conditions d’infection et de gestion de ce parasite :
- Université de Floride,
http://edis.ifas.ufl.edu/pdffiles/FA/FA17800.pdf
- Agence canadienne d’inspection des aliments
http://www.inspection.gc.ca/animaux/animaux-aquatiques/maladies/declarables/perkinsus-olseni/fiche-de-renseignements/fra/1363022405323/1363022544913
Quelques informations intéressantes viennent aussi des aquariophiles qui connaissent bien leurs bénitiers :
Reefkeeping.com : 2006, JW Fatherree : Troubles with Tridacnids : a look at two common problems
http://reefkeeping.com/issues/2006-09/jf/
Advancedaquarist.com : 2000, JW Fatherree : A look at mysterious clams deaths
http://www.advancedaquarist.com/2009/3/aafeature1

Santé piscicole

L’équipe Ifremer-DRMM est désormais capable de détecter et quantifier en biologie moléculaire plusieurs pathogènes virulents chez le paraha peue (Vibrio harveyi, Tenacibaculum maritimum, Nodavirus) et elle peut également cultiver les deux premiers pathogènes précités, mais également infecter les poissons en salle expérimentale protégée afin d’étudier les mécanismes d’infection et de mettre en place une prophylaxie adaptée
Par ailleurs, après les travaux de thèse de Laurie Sebert sur "l’optimisation technique et économique des traitements contre le parasite Neobenedenia melleni dans les élevages de Platax orbicularis en Polynésie française", des travaux seront menés prochainement dans le cadre d’une thèse réalisée au CRIOBE et menée en collaboration avec Ifremer et DRMM par Myriam Reverter sur l’utilisation de produits éco responsables pour lutter contre les mortalités liées à la mise en cages des juvéniles de paraha peue, et pour mieux connaître les mécanismes de défense de ces paraha peue.

Santé et biosécurité des crevettes

Les derniers résultats d’analyse sur les crevettes polynésiennes confirment leur statut sanitaire indemne.
Une étude de cas sur l’infestation du virus du white spot en Mozambique et à Madagascar : Impacts et gestion, recommandations (novembre 2013) démontre bien les difficultés dans lesquelles se retrouvent désormais ces pays depuis l’apparition de ce virus
http://www.gaalliance.org/cmsAdmin/uploads/raf_wssv-report2.pdf
Un nouvel article scientifique de revue générale sur le WSSV, publié en 2013 dans Fisheries and Aquaculture Journal, démontre bien les dangers et risques d’importation de crevettes crues congelées vis-à-vis d’infections par le WSSV sur les populations naturelles et d’élevage de crustacés
http://astonjournals.com/manuscripts/Vol2013/FAJ-66_Vol2013.pdf

Nouvelles sur l’aquaculture de crevettes

Ci-joint la Hot Shrimp News de janvier 2014 transmise par Hervé Lucien-Brun, expert de renommée internationale dans le domaine.

PDF - 728.3 ko
Hot news jan.2.2014

Premiers retours de l’atelier sur la technologie biofloc qui a eu lieu au Vietnam les 9 et 10 décembre 2013 :
http://www.shrimpnews.com/FreeReportsFolder/NewsReportsFolder/VietnamBioflocsEMSconverence.html

Nouvelles en Pisciculture

Un article scientifique de 2012 relate l’effet de divers additifs à l’aliment testés sur le prégrossissement de mérous afin d’améliorer, croissance, survie et résistance aux maladies :
http://www.bioflux.com.ro/docs/2012.231-239.pdf
Abstract issu d’un article-revue de 2012 de 14 pages sur les maladies en pisciculture marine
http://cmsadmin.atp.co.il/Content_siamb/editor/65.2013.831.Saravanan.abs.pdf
Abstract sur l’effet sur la croissance, la survie et l’hématologie de de juvéniles de Tilapias par l’ajout de différentes concentrations d’ail ou d’onion dans l’aliment (2012)
http://www.siamb.org.il/Content_siamb/editor/65.2013.822_Felicitta.abs.pdf

Quoi de neuf au niveau de l’aquaculture à la Commission Européenne ?

En Europe, l’aquaculture représente environ 20 % de la production de poissons et quelque 70 000 emplois directs. L’aquaculture européenne est réputée pour la qualité élevée de ses produits, ses méthodes de production durables et ses normes de protection des consommateurs.
Toutefois, alors que la production mondiale croît de près de 7 % par an, la production globale dans l’UE est restée plus ou moins constante en volume depuis 2000.
La Commission souhaite donc relancer l’aquaculture européenne grâce à la réforme de la politique commune de la pêche. Elle a également publié des orientations stratégiques dans lesquelles elle présente les priorités communes et les principaux objectifs au niveau de l’UE. Quatre actions prioritaires ont été définies en consultation avec les parties concernées :
* alléger les formalités administratives ;
* améliorer l’accès à l’espace et à l’eau ;
* accroître la compétitivité ;
* exploiter les avantages compétitifs apportés par des normes rigoureuses en matière de qualité, de santé et d’environnement.
La Commission et les pays de l’UE s’appuieront sur ces orientations stratégiques pour renforcer ensemble la productivité et la compétitivité du secteur. Les pays membres sont invités à préparer des plans pluriannuels pour stimuler l’aquaculture. La Commission se chargera de la coordination et de l’échange de bonnes pratiques

L’aquaculture européenne en chiffres

http://ec.europa.eu/fisheries/cfp/aquaculture/facts/index_fr.htm
Résumé du rapport sur les performances du secteur aquacole en Europe en 2013 (novembre 2013)
http://stecf.jrc.ec.europa.eu/documents/43805/622206/2013-12_STECF+13-30+-+Aquaculture+economics+Summary+report_JRCxxx.pdf
Orientations stratégiques pour le développement durable de l’aquaculture dans l’Union européenne (29 avril 2013)
http://ec.europa.eu/fisheries/cfp/aquaculture/official_documents/com_2013_229_fr.pdf

Santé et bien-être animal :

http://ec.europa.eu/food/animal/index_en.htm
Politique de qualité des produits agricoles européens
http://ec.europa.eu/agriculture/quality/index_fr.htm
Systèmes de certification de la qualité des produits alimentaires
http://ec.europa.eu/agriculture/quality/certification/index_fr.htm
Agriculture insulaire et labellisation : "Island farming product"
http://ec.europa.eu/agriculture/quality/island-farming/index_en.htm