Zones de réserve

Zone de réserve de Teahupoo

ARRETE n° 864 CM du 6 juin 2014 portant classement d’un espace maritime sis dans la commune associée de Teahupoo au Fenua Aihere, commune de Taiarapu- Ouest, en aire protégée de ressources naturelles gérées, catégorie VI du code de l’environnement de la Polynésie française.

Classement :

Est prononcé le classement d’un espace maritime sis dans la commune associée de Teahupoo au Fenua Aihere d’une superficie marine de 767,64001 hectares en espace naturel protégé de catégorie VI du code de l’environnement de la Polynésie française : aire protégée de ressources naturelles gérées.

Limites

Le site classé est limité comme suit :

Côté rivage

  • de la baie Faaroa à l’Est jusqu’à la pointe Maraetiria à l’Ouest, puis la passe Vaiau au Sud-Ouest.

Côté large

  • à l’Est, la limite du platier au droit de la baie Faaroa ; au Sud, la limite du platier et de la pente externe du récif jusqu’au droit de la passe Vaiau.

Objectifs généraux :

Le régime d’aire protégée de ressources naturelles gérées concilie les nécessités de la conservation du patrimoine naturel, culturel et paysager du site avec l’utilisation durable de ses ressources et de sa mise en valeur.

Le classement en catégorie VI doit permettre :

  • la préservation des espèces et de la diversité génétique de l’écosystème maritime dans le but d’utiliser à terme ses ressources de manière durable tout en maintenant les fonctions écologiques du site ;
  • la perpétuation de la pratique d’une activité traditionnelle et culturelle : la pêche ;
  • la mise en place de programme de recherche pour accroître les connaissances sur les ressources de l’espace maritime protégé ;
  • la sensibilisation des visiteurs (touristes, écoliers, pêcheurs de loisirs, amateurs de plongée, sportifs) et la vulgarisation des données scientifiques portant sur l’évolution des ressources halieutiques ;
  • la prise de décisions par les acteurs locaux, adaptées à l’évolution des ressources naturelles et de leurs besoins et leur participation active à la gestion de l’espace concerné.

Administration de l’espace naturel protégé

L’administration de l’espace naturel protégé est assurée par la direction de l’environnement qui agit dans le respect des objectifs de classement et des régimes particuliers définis et en fonction des orientations déterminées par le comité de gestion de cet espace, défini ci-dessous. La direction de l’environnement prend toutes les mesures nécessaires pour coordonner la réalisation des actions prévues dans le cadre de la gestion de l’espace protégé.

Gestion

11 est créé un comité de gestion par arrêté n° 971 CM du 27 juin 2014 portant création du comité de gestion de l’espace naturel protégé sis au Fenua Aihere, commune de Taiarapu-Ouest.

Carte des îles réglementées de Polynésie française

Défense/PGEM/Rahui traditionnel/Réserve de la biosphère/Sites classés/Zones de pêche réglementée

PDF - 764.1 ko
Iles reglementees pf 2014

Réserve territoriale de Scilly et Bellinghausen

Réserve territoriale de Scilly et Bellinghausen

Commune de Maupiti

Iles sous-le-vent

Archipel de la Société

PDF - 339.2 ko
Limites Zone de réserve Scilly (Manuae)
PDF - 319.5 ko
Limites Zone de réserve Bellinghausen (Motu One)

Atolls de Scilly (Manuae) et Bellinghausen (Motu One)

Textes :
-  Arrêté n°1230 CM du 12 novembre 1992
-  Arrêté n°1460 CM du 27 décembre 1996 (Charte)

Objectifs de la réserve
Gérer au mieux le patrimoine naturel exceptionnel de ces atolls par :
-  La protection et la préservation des écosystèmes
-  La protection des ressources naturelles
-  L’organisation de la recherche scientifique, notamment dans le cadre de programmes régionaux d’études et de protection de certaines espèces.

L’administration de la réserve est assurée par :
-  La Direction des ressources marines et minières (DRMM)
-  La Délégation à la recherche (DRPF),
-  La Direction de l’environnement (DIREN)
-  Le Service du développement rural (SDR).

Objectifs de la Charte, fixer
-  Le plan de la réserve indiquant l’implantation des équipements prévus et la localisation des différentes zones en fonction de leur vocation, en particulier de sanctuaire
-  Les mesures complémentaires nécessaires pour renforcer la réglementation en vigueur
-  Le programme des équipements à réaliser et leur plan de financement
-  Le règlement intérieur de la réserve, lequel est affiché sur ses lieux d’application.

Comité de gestion de la réserve, composition
-  Ministre chargé de la mer ou son représentant, président
-  Maire de la commune de Maupiti ou son représentant
-  Administrateur des îles sous-le-vent ou on représentant
-  Délégué à la recherche ou son représentant
-  Chef du service du développement rural ou son représentant
-  Chef du service de la direction des ressources marines et minières ou son représentant
-  Délégué à l’environnement ou son représentant
-  Et 2 membres cooptés,

  • l’un dans le domaine de la recherche scientifique
  • et l’autre représentant les associations de protection de l’environnement

Limites de la réserve
Le périmètre formant la limite extrême de la réserve est situé à 100 m à l’extérieur de la crête récifale de chaque atoll concerné. Pente externe du récif des atolls incluse.

Périmètres de protection
Chaque atoll a un périmètre de protection de trois (3) miles marins comptés à partir des limites de la réserve.

Y sont prohibés :
-  Les activités de pêche et de collecte
-  La navigation et le stationnement de tout navire non autorisé
-  toutes activités préjudiciables à la protection des ressources naturelles de la réserve

Plans de la réserve et localisation des zones
3 types de zones :

  1. Ia = les zones de gestion scientifique
  2. Ib = les sanctuaires
  3. la zone vie