Accueil > Pêche > Pêche lagonaire > Le milieu naturel

Le milieu naturel

Le lagon

Le lagon est typiquement la zone comprise entre le rivage et le récif barrière d’une île haute ou encore la zone interne de la couronne annulaire d’un atoll.

atoll - Tatakoto
Néanmoins, en Polynésie française, sont assimilées aussi au lagon d’autres structures telles que les récifs frangeants, les passes ainsi que la pente externe des récifs ou la zone littorale des îles sans récifs (Marquises par exemple) jusqu’à une profondeur d’environ 100 mètres.

Pour qu’il y ait un lagon, il faut un récif et il n’y a pas de récif sans corail.

île haute - Moorea

Sur les quelque 120 îles de la Polynésie française, 90 possèdent un lagon, dont 79 sont des atolls. En considérant l’ensemble lagons et couronnes récifales des atolls, la superficie lagonaire globale est de l’ordre de 14.300 km2, à comparer aux 3.500 km2 de terres émergées.

L’essentiel des superficies lagonaires (92%) est situé dans l’archipel des Tuamotu-Gambier alors que les Iles Sous Le Vent ne représentent que 5%, les Iles Du Vent 2% et les Australes 1%.